Malgré de nombreuses réunions "dites" de concertation, il semblerait que les autorités n'aient pas retenu nos avis dans la manière de procéder, qui ont abouti au clash du Var et des Bouches du Rhône.

Nous espérons que la leçon aura été retenue, et que les autorités tiendront compte des avis et des avertissements de personnes qualifiées.

Notre association défend dans le projet de LGV PACA un tracé nord dans le département des Alpes Maritimes. Attendu que le département est hyper urbanisé dans sa zone côtière, et dans ces conditions les seules possibilités de développement futur de ce territoire ne peut se faire que sur le moyen pays.

Sachant que Monsieur Estrosi a convenu lui-même que le développement de Nice ne pouvait se faire que dans la vallée du var. Aussi nous proposons la création d'un gare TGV a Nice Saint-Isidore, celle-ci étant déjà au centre d'un maillage routier et ferroviaire important.

Le comité défend et fait la promotion du tracé nord pour les raisons suivantes :

- le tracé : pénétration dans le département au niveau du lac de Saint-Cassien (en provenance des Arcs), franchissement de la vallée de la Siagne par viaduc, puis tunnel sous Le Tignet, jusqu'en gare de Grasse où une gare de correspondance multimodale TER/TGV devrait être crée sur l'actuel site de gare Grasse, avec connexion de  la LGV sur la ligne classique afin de desservir Cannes et Antibes.

- Ligne nouvelle à la sortie de la Gare de Grasse en souterrain jusqu'à Magagnosc, franchissement de la vallée du Loup en remblai et viaduc. Ensuite tunnel au nord de la vallée de la Cagnes et arrivée dans la vallée du Var à la hauteur de Saint-Isodore où sera crée la grande gare multimodale de Nice TGV. Ce site est déjà desservi par l'autoroute A8, la ligne des Chemins de fer de Provence pouvant servir de liaison avec le centre ville de Nice (ceci dans l'optique de TGV Barcelone Gênes desservant Nice en plus des TGV terminus Nice Ville). Ceci est cohérent, de plus, avec les déclarations de Monsieur Estrosi.

Cet itinéraire est de plus le moins destructeur des sites traversés, et serait le plus consensuel.

Toute sle spersonnes qui sont intéressés sur les détails de ce projet peuvent nous contacter.