A propos de l'architecture de la gare de Grasse, le Président Isnard pense (notre Président pense !) que son auteur a fait preuve d'une éjaculation intellectuelle précoce, car créer deux cubes de béton recouvert d'une tôle ondulée à proximité d'une magnifique gare PLM montre un manque de goût regrettable. Nous ne parlons pas des abris avec des trous, tout le monde sait (à Paris) qu'il ne pleut jamais à Grasse (nous passerons donc sous silence les dernière inondations, surement prévues par les statistiques tous les mille ans ?)